Pour un nouveau départ : nos hôtels s’engagent pour votre sécurité ! En savoir plus

Visiter le Compa, Conservatoire de l’agriculture à Chartres 

Visiter le Compa, Conservatoire de l’agriculture à Chartres 

En vacances à Chartres ? Profitez-en pour découvrir et visiter le Conservatoire de l’agriculture, ou Compa (Conservatoire du Machinisme et des Pratiques Agricoles) ! Premier musée de France entièrement dédié à l’agriculture, il présente une collection exceptionnelle d’instruments, d’outils et de machines agricoles. 

conservatoire-agriculture-compa-chartresCrédit photo : tous droits réservés à Le Compa via Wikimedias [Licence CC BY-SA 3.0]

Histoire du Conservatoire de l’agriculture 

L’histoire du Compa remonte à 1977. À l’époque, le Syndicat national des entreprises de service et de distribution du machinisme agricole (SEDIMA) évoque l’idée d’ouvrir un musée national pour mettre en valeur le machinisme agricole et ainsi préserver d’anciennes machines alors vouées à disparaître du fait des nombreuses évolutions rencontrées dans le secteur. 

Une grande collecte de matériels datant de 1860 à 1950 commence. Deux villes sont alors en compétition pour accueillir le futur musée : Chartres et Niort. C’est finalement Chartres qui sera retenue et l’association du Compa se crée en parallèle. 

En 1985, les locaux du Compa sont trouvés : une ancienne rotonde de réparation des locomotives à vapeur datant de 1900. Un lieu à la fois symbolique et chargé d’histoire. 

Le musée fut inauguré et officiellement ouvert au public dès 1990. Une soixantaine de machines y sont alors présentées. 

5 ans plus tard, le Conservatoire du machinisme et des pratiques agricoles devient le Conservatoire de l’agriculture, musée de société, d’histoire, d’art, des sciences et des techniques, s’ouvrant ainsi à 3 grandes thématiques : l’agriculture, l’alimentation et l’environnement.

Les collections du Conservatoire de l’agriculture

Les collections du conservatoire sont organisées sur 3 000 m² d’exposition

Plus de 7 000 pièces composent les collections du musée. D’abord exclusivement consacrées aux machines et outils agricoles, elles se sont ensuite ouvertes aux métiers et débouchés liés à l’agriculture. 

Vous pourrez y voir un grand nombre de machines agricoles comme les toutes premières moissonneuses McCormick et les tracteurs Sawyer-Massey. Le musée comporte également un grand ensemble de photos et d’œuvres graphiques dressant un portrait juste et réaliste du milieu rural. 

La visite s’organise en 4 grands espaces : 

  • les Champs où vous découvrirez les travaux agricoles au fil des saisons (labours, semailles, récoltes) ainsi qu’une chronologie des différentes évolutions de l’agriculture notamment avec l’apparition des machines ; 
  • l’Almanach, plus de 200 pièces de collection racontant l’histoire du monde rural ;
  • l’Album : un film des jours et des travaux agricoles ; 
  • et l’Atlas où vous en apprendrez plus sur l’agriculture mondiale. 

Informations pratiques

Le Compa, conservatoire de l’agriculture, est situé 1 rue de la République à Mainvilliers — Chartres. 

Horaires

/

Du 1er avril au 31 octobre

Du 2 novembre au 31 mars

Du mardi au vendredi

9 h 00 – 12 h 30
13 h 30 – 18 h 00

9 h 00 – 12 h 30
13 h 30 – 18 h 00

Samedi, dimanche et jours fériés

14 h 00 – 19 h 00

14 h 00 – 18 h 00

Le Conservatoire de l’agriculture est fermé les lundis, samedis et dimanches matin, ainsi que les 1er janvier, 1er mai, 1er novembre et 25 décembre. 

Tarifs

  • Adulte : 5 €
  • Jeune de 6 à 18 ans : 2 €
  • Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans

Plus d’informations sur le site officiel du Compa

Séjourner à Chartres

De nombreux hôtels peuvent vous accueillir à l’occasion d’un weekend ou d’un séjour à Chartres ! 

Les hôtels B&B Chartres Océane, Campanile Chartres et Kyriad Chartres vous accueillent à moins de 15 min du centre-ville de Chartres et du Conservatoire de l’agriculture. 

Leurs chambres confortables et tout équipé vous assureront un repos optimal lors de votre weekend à Chartres. 

Découvrez-les dès maintenant. 

Discussion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Tous les champs marqués d'un "*" sont obligatoires